Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/02/2006

Jean-Paul Binet

Parcours 1956-2006

medium_jean-paul-binet.5.jpg

En bref:

.né à St-Benoît le 7 novembre 1935
.22 ans de scolarité.
.marié en 1967 avec Huguette Bourgeois.
.père de trois filles, Anne-Claude, Valérie, Odile.
.grand’père de 4 petits enfants.
.résident à Boisbriand pendant 35 ans, depuis 2002 déménagé à Trois-Rivières.
.professeur de catéchèse de 1964 à 1973.
.conseiller en éducation chrétienne à St-Eustache jusqu’en 1996,année où j’ai pris ma retraite.

Vie professionnelle:

Après mes études au Séminaire de St-Georges, de 1951 à 1958, je suis allé étudier en Théologie. J’ai obtenu mon diplôme de licence en Théologie en 1962. J’ai à l’époque demandé une année de réflexion avant de recevoir les “ordres ecclésiastiques”. Permission me fut accordée. Mais je ne suis pas retourné. Disons que je réfléchis encore ! ! Je me suis alors dirigé dans l’éducation. Maîtrise en philosophie, baccalauréat en Catéchèse, diplôme d’École Normale Supérieure m’ont gardé à Québec pendant quelques années.
Puis en 1964-65 je prends le large. Je réponds à une offre d’emploi au diocèse de St-Jérôme avec temps partiel en catéchèse dans une école secondaire.
Après un an, j’ai failli changer d’orientation, mais à cause d’un détail, ou plus exactement à cause d’un congé de maladie d’un membre à l’Office Provincial de Catéchèse à Montréal, je suis demandé pour agir comme remplaçant dans la production et la diffusion de nouveaux programmes de catéchèse. Ce fut une expérience marquante dans ma vie. Je fais alors le tour du Canada et de plusieurs centres importants du Québec pour présenter les nouveaux programmes. Je voyage beaucoup, je rencontre beaucoup de monde.
Avec un nouveau souffle je retourne à l’enseignement. Par la suite, avec les perspectives intéressantes ouvertes aux laics par le Concile Vatican 11, ( 1965) je deviens en 1973, le deuxième laic dans la Province à être nommé conseiller en éducation chrétienne en milieu scolaire. J’ai occupé ce poste jusqu’en 1996, année où j’ai pris ma retraite. Depuis dix ans je savoure toujours ma vie de retraité. La vie est belle, mes nombreuses activités me gardent toujours en bonne forme.

Vie familiale:

Je suis marié avec Huguette Bourgeois depuis 1967, une infirmière qui, à l’époque, travaillait à l’hôpital de St-Jérôme. Nous avons eu trois filles dont deux jumelles; Anne-Claude et Valérie, et Marie-Odile. Toutes trois ont effectué des études universitaires et elles sont actuellement sur le marché du travail. Toutes trois sont mariées et mères de famille.
Nous sommes grands parents de quatre petits enfants, de six mois à cinq ans. Après avoir résidé à Boisbriand pendant trente cinq ans, nous sommes déménagés à Trois-Rivières depuis quatre ans, afin de nous rapprocher de nos familles, et de nos petits enfants. Bref, la vie est belle, la santé est bonne, nous vivons heureux, nous “jouons “ aux grands parents et vivons des activités intéressantes et variées.

Loisirs, Acivités Culturelles et Sociales:

J’ai plusieurs activités et ma vie est bien remplie: lecture, ski, bridge, danse, échecs, conditionnement physique, concerts, spectacles, sans oublier l’internet que j’apprivoise de plus en plus.
Je m’adonne à l’écriture. A date, j’ai publié deux biographies, quelques fascicules et articles et une participation à un collectif litttéraire. Je fais aussi du bénévolat à la paroisse Ste-Bernadette de Trois-Rivières, où je suis responsable du Comité de la foi. Je suis membre des Chevaliers de Colomb et je suis impliqué dans le mouvement du Cursillo.
J’aime jouer du piano. J’apprends actuellement l’accordéon, un rêve de retraité. J’ai participé à plusieurs chorales, à commencer par celle du Séminaire de St-Georges, puis à Québec, St-Jérôme, Ste-Thérèse, St-Eustache et finalement Trois-Rivières. J’ai eu l’occasion de parcourir un bon répertoire d’oeuvres populaires, classiques et semi-classiques. Bref, la musique a été importante dans ma vie; elle demeure toujours pour moi, une source incomparable de joie intérieure et de santé à tout point de vue. Enfin ma spiritualité se porte bien. Je chemine toujours dans la foi. J’aime me nourrir de propos spirituels, les questions religieuses m’intéressent.
Voilà esquissé un portrait de mon vécu depuis cinquante ans. J’ai hâte de vivre cet évènement unique du cinquantième de notre promotion . C’est une chance exceptionnelle que nous avons de pouvoir nous rencontrer. C’est très rare qu’on entende dire que pareil évènement existe. Merci à tous ceux qui participent à la préparation de l’évènement.

A Bientôt.

Jean-Paul Binet.

Les commentaires sont fermés.