Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2006

L'abbé Jean-Marie TARDIF ( 1914–1977 )

medium_jean-marie-tardif.jpgM. l’abbé Jean-Marie Tardif est né le 8 septembre 1914 à Saint-Jean-Baptiste de Québec et il était le fils de Joseph Tardif, menuisier, et de Zoé Meunier. Il compléta ses études classiques et théologiques au Petit et au Grand Séminaire de Québec. Il fut ordonné prêtre le 18 mai 1940, en la basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec, par le cardinal Jean-Marie-Rodrigue Villeneuve, O.M.I., archevêque de québec.

De 1940 à 1949, il fut professeur au Séminaire de Québec. Au cours de l’année qui a suivi (1949-1950), il poursuivit des études à l’Angelicum de Rome où il obtint un doctorat en théologie. À son retour, au cours de l’année 1950-1951, il fut directeur spirituel au Séminaire de Saint-Georges de Beauce. Puis, de 1951 à 1968, il fut visiteur ecclésiastique des Écoles Catholiques de Québec, tout en étant assistant-directeur diocésain de l’œuvre pontificale de la Sainte-Enfance (1951-), membre du comité catholique du Conseil supérieur de l’Éducation (1964-1970), directeur de la pastorale à la Commission des écoles catholiques de Québec (1966-1968) et membre de la corporation de l’Office catéchistique provincial (?-1967). Au cours des années qui ont suivi, il fut curé de Saint-Charles-Garnier, Sillery (1968-1972) et président de la région pastorale Le Plateau (1969-1972).

Pour des raisons de santé, il s’ait retiré, en mars 1972, chez les Sœurs de Sainte-Jeanne-d’Arc, chemin Saint-Louis à Sillery. Il est décédé à l’Hôpital de l’Enfant-Jésus le 30 mai 1977, à l’âge de 62 ans. Ses Funérailles, présidées par Mgr Lionel Audet, évêque auxiliaire de Québec, furent célébrées le 2 juin 1977, en l’église Saint-Charles-Garnier. Il fut inhumé au cimetière Belmont.

Merci à l'équipe des Archives de l'Archidiocèse de Québec pour cette notice biographique.

Les commentaires sont fermés.