Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2006

L'abbé Paul MARCEAU

medium_paul-marceau.jpgPARCOURS DE VIE

M. l’abbé Paul Marceau est né le 11 mai 1924 à Saint-Roch de Québec et il est le fils de Paul-Vincent Marceau, médecin, et de Marie-Laure Picard. De 1935 à 1943, il fit ses études classiques au Collège Saint-Charles-Garnier de Québec. Il fit ensuite un séjour au noviciat des Dominicains à Saint-Hyacinthe (1943-1944) et poursuivit des études à la Faculté des sciences de l’Université Laval au cours de l’année 1944-1945. Il fit ensuite ses études théologiques au Grand Séminaire de Québec et fut ordonné prêtre le 11 juin 1949.

De 1950 à 1951, il fut professeur au Séminaire de Saint-Georges. Par la suite, il fut successivement vicaire à Saint-Albert-le-Grand (1951-1953) et vicaire à Saint-Jean-Baptiste de Québec (1953-1961). Au cours de l’année 1961-1962, il poursuivit des études à Lumen Vitae, à Bruxelles. Au cours des années qui ont suivi, il exerça les fonctions suivantes : aumônier diocésain des routiers et aumônier à l’école Marie-Victorin de Sainte-Foy (1962-1964); aumônier à l’Académie de Québec (1964-1965) et à l’Institut Saint-Joseph (1965-1969); aumônier diocésain des Scouts (1968-); aumônier à l’École normale de Saint-Roch (1969-1975); curé à Saint-André de Neufchâtel (1975-1981) et curé à Sainte-Thérèse de l’Enfant-Jésus de Beauport (1981-1983). Au cours de l’année 1983-1984, il poursuivit des études à l’Institut biblique de Jérusalem (automne 1983) ainsi qu’à l’Institut catholique de Paris (hiver 1984).
Il fut, à compter de 1983 jusqu’au moment de sa retraite en 1995, aumônier des Frères de l’Instruction chrétienne de Saint-Romuald. Bien qu’il soit toujours retraité, il poursuit encore certaines activités sacerdotales à la paroisse St-Dominique de Québec.
Il habite, depuis 1983, la résidence familiale où ont demeuré pendant plusieurs années ses parents.

Il nous faut mentionner ce qui suit. Au cours de sa vie sacerdotale, l’abbé Marceau a eu le privilège et le grand bonheur d’adopter légalement sept personnes : en 1952-53, alors qu’il n’a que 28 ans, il adopte trois frères issus d’une famille québécoise (ils ont aujourd’hui entre 60 et 65 ans); huit ans plus tard, en 1960, il adopte quatre frères issus d’une famille haïtienne (ils ont aujourd’hui entre 40 et 50 ans).

Note au lecteur :
Plusieurs des informations susmentionnées nous ont été fournies par l’équipe des Archives de l’Archidiocèse de Québec. Par la suite, nous avons rencontré l’abbé Marceau à sa résidence sise au 210, Grande Allée Ouest (Québec) et il a généreusement accepté de compléter le parcours de vie qui vient d’être présenté. Malheureusement, l’abbé Marceau ne pourra se joindre à nous lors de notre rencontre de juin prochain. Il me prie de présenter à tous les confrères et anciens professeurs ses plus sincères salutations.
Pierre Roy
Québec, le 2 mai 2006

Les commentaires sont fermés.