Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2006

Léo-Paul DROUIN

medium_leo-paul-drouin2.jpgParcours de vie ( 1922 - )

Je suis né le 18 janvier 1922 à Saint-Jacques de Leeds (Mégantic). Fortunat Drouin, mon père, était un industriel; ma mère s’appelait Adélia Bilodeau. Je fis mes études classiques et théologiques au Petit et au Grand Séminaire de Québec. Je fus ordonné prêtre le 18 juin 1950, dans ma paroisse natale.

Je suis nommé au Séminaire de Saint-Georges le 27 août 1951 et j’entre en fonction le 5 septembre de cette même année. On me nomme maître de salle à plein temps pour une période de deux ans, soit 1951-1952 et 1952-1953. Au cours de cette dernière année, j’enseigne le français en Éléments Latins. À l’été 1953, je suis nommé directeur du Séminaire, un poste que j’occupe jusqu’en juin 1959.

Par la suite, de 1959 à 1961, je complète des études en philosophie à la Faculté de philosophie de l’Université Laval. En juillet 1961, je suis nommé directeur au Collège classique de Thetford, un poste que j’occupe jusqu’en 1967. Puis je prends alors une période de repos, ma santé étant affectée. En mars 1969, je suis nommé curé à Saint-Basile de Portneuf, un poste que je quitte en juillet 1971.

J’entreprends alors le processus de laïcisation et celle-ci est effective au début de l’année 1972. À ce moment, je travaille déjà à Ottawa, pour le Gouvernement fédéral, un poste que j’occuperai jusqu’en 1987, alors que je prends définitivement ma retraite. Je me suis marié en 1972 et mon épouse, Jeannette Nadeau Poulin, est décédée en 2000, alors que nous avions quitté Ottawa pour revenir à Québec.

Léo-Paul Drouin
Québec, le 13 avril 2006

Les commentaires sont fermés.