Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/04/2006

Jean-Pierre Garant

medium_jean-pierre-garant.jpgParcours 1954 - 2006

Bonjour à tous,

Ayant "quitté" le Séminaire au début de la versification, j'ai continué à grandir au séminaire de Trois-Rivières où Rosaire Roy (il nous précédait d'une année) est venu me rejoindre....Après quelques années de travail à Montréal comme comptable agréé, nous (Michelle et aussi deux enfants) sommes partis pour les États Unis pour des études doctorales, soit à l'université d'Illinois où j'ai obtenu un Ph. D. en finance.

Ma carrière s'est par la suite déroulée à l'Université de Sherbrooke. J’y ai enseigné et occupé quelques postes administratifs dont celui de doyen de la faculté d'Administration. L'Université m'a aussi confié la présidence du comité de retraite des employés que j'ai occupée jusqu'à la retraite en 2002. Et la retraite... s'est poursuivie chez Bombardier, à leur comité de retraite, jusqu'en 2005. Bref, le placement m'a toujours passionné!

Comme autres activités, il y a eu la consultation en Algérie, Sénégal, Cameroun et Gabon. Au Gabon, j'y étais comme professeur invité à l'Université Omar Bongo. Et la création de quelques entreprises dont LennoxVan Ltée qui fabriquait en fibre de verre un ensemble monocoque que l'on installait sur un châssis de camion alors que les taux d'intérêt étaient au dessus de 20% en 1981... Expérience douloureuse! Et une brève incursion en politique avec le PNP (Parti National Populaire ) de Fabien Roy...

Coté familial, nous sommes gâtés. Nous avons cinq enfants dont quatre ont terminé leurs études en administration ... alors que celle qui s'est démarquée est médecin à Magog. Il en est résulté seize petits enfants dont six par famille reconstituée, soit un très bon taux de rendement!

Mon sport favori que je pratiquais au Séminaire dans le champ arrière est toujours le golf.

Merci au comité organisateur d'avoir élargi le Conventum pour y inclure ceux qui n'étaient plus là en 1956. Cela me touche réellement.
J-P

Les commentaires sont fermés.