Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2006

Marcel COMEAU ( 1938 - 1978 )

medium_marcel_comeau.jpgMarcel s'est marié avec Marianne Granger et a eu la chance d'avoir un mariage très heureux. Il a eu 4 enfants: Jean-Paul, André, Hélène et Philippe.

Marcel a eu une belle carrière oeuvrant au sein de Burroughs Business Machine. Ses compétences l'ont amené à travailler principalement à Québec et Chicoutimi. Il change ensuite d'emploi pour plus de stabilité. Il travaille alors pour Canam, une entreprise de services informatisés pour compagnies d'assurances (ce n'est absolument pas le Canam de la Beauce qui fabrique des poutres d'acier!). Dans les années `60-70, Marcel a la chance d'avoir un certain succès professionnel en plus d'avoir une famille heureuse tout en maintenant une excellente condition physique. La mode est alors au jogging et Marcel s'y met. Il court régulièrement des 10-15 km, il est plutôt grand, de carrure athlétique, tout va bien.

Dans la deuxième moitié des années 70, il commence à éprouver des raideurs au coup. Le médecin qu'il consulte lui parle d'un début d'artrite. Marcel ne s'en fait pas et continue à faire du sport. En 1978, il prend le départ du marathon de l'île d'Orléans. Malheureusement, il ne peut terminer la course et se sent très mal, vomissant du sang. Il entre à l'hôpital.

Au bout d'une semaine, il tombe dans le coma. Après une semaine dans le coma, il s'éteint. À l'autopsie, on apprend qu'il est décédé d'un cancer au cerveau. À ce moment, Jean-Paul a 14 ans, André a 12 ans, Hélène en a 9 et Philippe 6. Marianne perd son époux, sa personne de confiance, ses revenus, sa sécurité... C'est un coup très dur.

D'autant plus que 2 semaines auparavant, tout le monde aurait cru en une vie longue et en santé pour Marcel.

Courageusement, Marianne entreprend de jouer tous les rôles des parents de 4 enfants. C'est difficile, et un an et demi plus tard, Marianne cesse de se battre. Elle se suicide. Vivre sans Marcel était au-dessus de ses forces.

Aujourd'hui, Jean-Paul enseigne les sciences et l'économie au Collège Jésus-Marie, André enseigne l'informatique à la commission scolaire de la capitale, Hélène est technicienne de laboratoire médical et Philippe travaille dans le domaine de la publicité (c'est LE Philippe Comeau qui est absent lorsque la maîtresse d'école prend les présences dans l'annonce télé).

Marcel nous a quitté à un âge où un enfant ne peut avoir une perception complète et objective de ses parents. Avec les années, on idéalise un peu. Marcel n'était probablement pas aussi extraordinaire que mes souvenirs le suggèrent. Mes tous mes souvenirs de lui sont positifs: il savait tout sur tout, il était athlétique, il avait un excellent sens de l'humour, il savait parler pour communiquer réellement... c'était mon idole. Je me rappelle lui avoir dit, un jour, que mon objectif, dans la vie, était d'atteindre son niveau d'excellence en tout. Ce qu'il m'a répondu: "Je serais déçu, Jean-Paul, si tu ne réussissais pas à faire mieux que moi".

J'ai encore du travail...

Jean-Paul Comeau
fils ainé

Les commentaires sont fermés.