Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/06/2006

Henri Bolduc

Parcours 1956-2006

medium_henri_bolduc.jpg

1956-Je quitte avec Manu Bourque pour le Séminaire de St-Victor  ( la direction pensait qu'il était temps que je me fasse oublier )
1957-La direction ayant changé je reviens à St-Georges pour les 2 philos avec un an de décalage
1959-1961-Sciences pures à Laval (peu d'études et beaucoup de FUN )
1961-1962- École Normale Secondaire UdeM ( je sors avec un bacc en pédagogie )
1962-Engagé à St-Zénon ,j'y établis  des classes mixtes ce qui est illégal en 62,je suis responsable d'école car les autres enseignants sont des femmes.
1963-1965 maths et géométrie à Terrebonne (je ne retourne pas à St-Zénon car j'ai eu des divergences de vue avec l'inspecteur )
 terme poli pour dire que je l'ai foutu dehors de MON bureau lors de sa visite ( M.Desaulniers etait le neveu du Surintendant )
1965-Je suis engagé à St-Hyacinthe pour enseigner la chimie mais affecté temporairement à l'ITA  que l'on vient d'inventer
1970-On déménage à la POLY-je suis chef de groupe et enseigne le dessin industriel
1972-Enfin une tache en chimie sec 4
1972-1997-chimie sec 4  et/ou bio ou les deux dépendant des années puis avec l'ancienneté sec 5 chimie à temps plein
1997- Je prend ma retraite et Françoise  (qui elle a eu des enfants ) accepte une retraite anticipée
1998- je retourne enseigner  au collège St-Maurice ( privé filles OUF! )
Marié en 69 à Françoise St-Laurent ( enseignante rencontrée à l'école).Nous avons trois enfants
 Ingrid  (justine 6et Alice 4 )  ;Valérie ( Anaïs 7,Gabrielle 5 et Ulysse 36mois )  et  le BB Grégory
  Loisirs       chasse -camp à Cadillac
                   Pêche- chalet à Manic 3
                    Expos -ventes d'échelles à temps de + en + partiel

 

 

17/05/2006

Michel Poulin

Parcours 1956 - 2006

Compendium vitae mirabilis
medium_michel-poulin-mai-2006.jpg
Voici un parcours riche de découvertes et d'aventures souvent en dehors des sentiers battus. J'aime bien aller là où les autres ne sont pas encore allés et dire ensuite "venez, voyez comme c'est beau". Je me suis restreint ici à une brève énumération réservant le récit plus détaillé et les anecdotes pour nos retrouvailles en juin.


ÉTUDES

PROBATION : Missions-Étrangères, Ste-Foy ( septembre 1958 - juin 1959 ).
ÉTUDES THÉOLOGIQUES : 1ere, 2e et 3e année au Séminaire des Missions-Étrangères à Pont-Viau, Montréal.( septembre 1959 - mai 1962 ).
ÉTUDES THÉOLOGIQUES : 4e année au Grand Séminaire d'Ottawa ( septembre 1962 ).
ÉTUDES THÉOLOGIQUES : 4e année au Grand Séminaire de Trois-Rivières ( octobre 1962 - juin 1963 ).
ÉTUDES UNIVERSITAIRES : Maîtrise en Éducation, Université d'Ottawa ( septembre 1964 - août 1965 ).
ÉTUDES UNIVERSITAIRES : Maîtrise en administration des Loisirs, Parcs et Recreation, Université d'Illinois, campus Champain-Urbana, 150 milles au sud de Chicago, ( septembre 1966 - juin 1967 ).

TRAVAIL D'ÉTÉ

Ferme de Gabriel Prémont, Ste-Famille, Île d'Orléans, Qué. ( été 1951, été 1952, juillet 1953, juillet 1954 ).
Supervision sonore durant les Fêtes acadiennes soulignant le deuxième centenaire de la Déportation des Acadiens. Un mois à travers le Nouveau-Brunswick - la Nouvelle Écosse et le Cap Breton. J'accompagnais mon père et un ami de mon père, Jean-Paul Gagnon, propriétaire d'un magasin électronique sur la 1ere Avenue à Limoilou, Québec ( juillet et août 1955 ).
Camp Marie-Victorin en sciences naturelles avec M. Roland Dumais et l'ornithologue M. Louis-Amédée Lord, Camp-École Trois-Saumons, L'Islet, Qué. ( juin 1956 ).
Moniteur au Camp-École Trois-Saumons, L'Islet, Qué. ( juillet et août 1956 ).
Travail de démolition dans le cadre de la Canalisation du fleuve St-Laurent, Iroquois, Ontario ( juillet et août 1957 ).
Moniteur et instructeur en sciences naturelles au Camp-École Trois-Saumons, Qué. ( été 1958 ).
Infirmier à l'Hôpital du Sacré-Coeur, Cartierville, Montréal, Qué. ( été 1959 ).
Moniteur à la Colonie de vacances Les Grêves, Contrecoeur, Qué. ( été 1960 ).
Stage d'apprentissage des langues, Missions Étrangères, Ossining, N.Y. USA ( été 1961 ).
Directeur à l'Institut Lachenais, Roberval, Qué. ( été 1962 ).
Création et direction d'un camp de vacances sauvage sous la tente et sans éléctricité pour les jeunes de l'Institut Lachenais de Roberval, Lac des Commissaires, Qué. ( durée : huit semaines, été 1963 ).

CARRIÈRES

CARRIÈRE RELIGIEUSE 1 - Missions-Étrangères ( 1958 - 1962 ).
CARRIÈRE RELIGIEUSE 2 - Institut Séculier Voluntas Dei ( 1962 - 1967 ).
CARRIÈRE ENSEIGNEMENT : Professeur de français et de physique ( mécanique ), garçons niveau secondaire, Red Rapids, Nouveau-Brunswick ( septembre 1963 - juin 1964 ).
CARRIÈRE LOISIRS 1 : Fédération des Loisirs de la Région de Québec, 56, rue St-pierre, Québec, Qué. ( septembre 1965 - juillet 1966 ).
CARRIÈRE LOISIRS 2 : Service des Loisirs et des Parcs, Ville de Québec, Québec, ( juillet 1967 - janvier 1972 ).
CARRIÈRE RESTAURATION 1 : Aménagement et opération du premier café terrasse au Québec, La Guinguette, 1155, rue St-Jean, Vieux-Québec, Qué. ( ouverture : samedi le 17 juin 1972 - fermeture : septembre 1982 ).
CARRIÈRE RESTAURATION 2 : Aménagement et opération d'une Brasserie-terrasse, Le Gaulois, 65, rue Buade, Vieux-Québec, Qué. ( ouverture : le 29 juin 1973 - vente : automne 1983 ).
CARRIÈRE RESTAURATION 3 : Aménagement et opération d'une auberge, La Chouette, et d'un restaurant gastronomique, Café Renoir, 71, rue d'Auteuil, Vieux-Québec, Qué. ( ouverture : 1976 - vente : mai 1981 ).
CARRIÈRE RELAXATION : Aménagement et opération d'un centre de relaxation avec bains flottants et massage, Hippocampus, 1010, rue Ste-Catherine Ouest, Montréal, Qué. ( ouverture : février 1985 - fermeture août 1988 ).
CARRIÈRE INTERNET : création et édition de sites web : une dizaine dont aieux.com, funfou.com, montnorail.com, naute.com, puffun.com ( juin 1999 - ).

VIE FAMILIALE

Mariage avec Louise De Guire : juin 1975.
Divorce : hiver 1982.
Un fils, Louis, ingénieur en informatique ( ma plus grande fierté ! ).

VOYAGES

"Moi, mes souliers ont beaucoup voyagé
Ils m'ont porté de l'école à la guerre" Félix Lecclerc

Mes souliers m'ont porté plusieurs fois en Europe ( six fois ), aux États Unis, à Cuba, en Colombie , en Asie et surtout dans les îles. Est-ce parce que je suis né sur une île ( Montréal ), que j'ai passé plusieurs étés à travailler à l'Île d'Orléans ou bien à cause de mon amour des macareux ( puffins ) que j'ai pu observés à loisir aux îles Mingan en compagnie de René Lévesque ( y a pas qu'un chien qui s'appelle fido ), allez savoir.

ÎLES DU PACIFIQUE

Polynésie Française. Une semaine au Club Med à Moorea et deux semaines à travers les îles sous-le-vent : Huahine, Bora Bora, Raiatea, Tahaa, Maupiti. Durant la dernière fin de semaine, séjour à Papete et tour de l'île de Tahiti. Visite du musée Gaugin, visite d'une léprosie ( juin 1971 ).

Australie, Fiji, Hawai, Les îles Loyauté ( Lifou, Mare, Ouvea ), îles Salomon, Nouvelle-Calédonie et l'ile des pins ( l'ile la plus proche du paradis ), Nouvelle Zélande, Vanuatu ( juillet 1982 - février 1983 ).

ASIE

Birmanie ( Rangoon, Pagan, Inle Lake ), Chine ( Guangzhou, Guilin, Hangzhou, Peking, Shanghai, Xian ), Hong Kong, Indonésie ( Djakarta, Bali, Java, Sumatra ), Japon ( Kyoto, Tokyo ), Macau, Malaisie ( Penang ), Singapore, Taïwan, Thailande ( Bangkok, Chian Mai, Ko Samui, Lake Toba, Phuket, ) ( février 1983 - juin 1983 ).


IMPLICATION DANS LE MILIEU


Différentes fonctions dont celle de président au sein de la Fédération des Loisirs de la région de Québec ( 1969 - 1971 ).

Premier président de l'association touristique de la région de Québec ( 1979 - 1980 ).

Création et supervision d'un café-rencontre pour la jeunesse "La Rescousse", automne 1971, hiver 1972, dans le cadre des projets P.I.L. du gouvernement fédéral.

Coordonateur chef lors de la création du "Faubourg de la Paix", programme de création de 150 emplois saisonniers, automne 1971, hiver 1972, dans le cadre des projets P.I.L. du gouvernement fédéral ( budget : $240,000.00 ).

Campagne et cuillette de milliers de signatures qui ont amené la création d'une zone piétonnière sur la rue St-Jean et sur la rue Ste-Anne, Vieux-Québec, durant la saison estivale ( 1976 ).


LE MOT DE LA FIN


Si j'avais à choisir quelques mots clés pour résumer mon parcours, en voici quelques uns : vision, innovation, une plus grande qualité de vie pour tous, une grande curiosité et un grand amour pour la vie, apprécier et prendre le temps de vivre, donner du pouvoir aux autres surtout à ceux qui n'en n'ont pas.

Et pour la suite des choses, je vous annonce que j'entreprends cette année une nouvelle carrière, la septième. C'est la plus belle, la plus excitante, celle qui est la synthèse et la convergence de toute les précédentes: le coaching de vie. Ce sera du coaching dans un domaine particulier et essentiel pour le bonheur des gens. Je vais d'abord m'adresser aux jeunes en leur présentant sous forme de jeu une manière de vivre simplement et d'être heureux.

Pour vous mettre sur la piste, je vous laisse avec cette phrase un peu énigmatique...

Moi, ma poulaine vont beaucoup voyager !

Vivement le conventum et les retrouvailles !

Michel Poulin

Vieux-Montréal, 17 mai 2006

11/05/2006

Jean-Paul Lessard

Parcours de vie

medium_jean-paul-lessard-small2.3.jpg Je suis né le 24 juin 1935 à St-Frédéric de Beauce de Alphonse Lessard et de Blandine Fortin. Je vis en Abitibi-Témiscamingue depuis 1959 où j'ai épousé Jeannette Dupuis en 1965. Jeanette m'a donné deux enfants qui sont ma fierté : un fils, Carl, et une fille, Annie. Mon fils m'a fait grand'père deux fois. Comme ma fille demeure à Montréal et mon fils à Québec, j'ai pris l'habitude de voyager régulièrement pour aller les saluer et vaquer à mon travail de relations avec mes fournisseurs.

Après des études primaires à St-Patrice de Beaurivages, j'ai fait mon cours classique au Collège de Lévis et au Séminaire de St-Georges de Beauce où j'ai obtenu un baccalauréat ès Arts de Laval en 1958.

J'ai complété ma formation à l'Université de Sherbrooke en 1959-60 ( Bacc. en pédagogie ). puis à l'Université d'Ottawa en 1969-70 ( Bacc. en Bibliothéconomie ).

Après avoir enseigné un an à Malartic ( 1959 -60 ) au secondaire classique, j'ai entrepris une longue carrière dans le domaine du livre : directeur de la bibliothèque secondaire à l'école Mgr Desmarais à Val d'Or ( 1965 - 69 ), directeur fondateur de le Bibliothèque municipale-scolaire, la seule en région, à Lebel-sur-Quévillion ( 1969 - 74 ). J'ai fait un séjour à la direction régionale du Ministère des affaires culturelles à Rouyn-Noranda à titre de directeur adjoint ( 1974 - 77 ). J'y ai piloté les dossiers suivants : création de la bilbliothèque centrale de prêt, Musée minier de Malartic, Conseil régional culturel, etc... J'ai été prêté à la Bibliothèque centrale de prêt pendant un an pour aider à son lancement.

Ensuite je suis devenu administrateur délégué-adjoint à la Bibliothèque centrale de prêt ( 1978 - 80 ) où j'ai contribué à la création de 55 bibliothèques municipales affiliées. Je me suis ensuite retrouvé directeur général de la Bibliothèque municipale de Rouyn-Noranda ( 1980 - 84 ) qui était alors le seul service fusionné des deux villes : deux locaux et deux sources de financement. J'y ai mis sur pieds, entre autres, et en dépit des sceptiques, une joujouthèque ( 1988 - 89 ) dont on s'enorgueillit encore aujourd'hui.

Depuis 1984 je suis le PDG de la librairie "Au boulon d'encrage", la plus importante librairie agrée de la région de l'Abitibi-Témiscamingue. J'ai réussi à maintenir mon commerce en santé malgré les difficultés rencontrés : concurrence des grandes surfaces, compétion féroce, etc.

Je suis fier d'être le doyen de ma proffession et de l'Association des libraires du Québec... un genre de "Henri Tranquille" du Nord du Québec.

Parrallèlement à ma vie professionnalle, j'ai été membre de la jeune Chambre de Val d'Or où j'étais rédacteur du JAMIC, un petit journal plein de bonne humeur.

À Lebel-sur-Quévillion, comme responsable des loisirs culturels, j' ai été membre du Conseil culturel du Nord-Ouest québécois où j'ai contribué à la mise en place de la direction régionale du MAC à Rouyn-Noranda. À cette époque, la petite salle de 300 places de LSQ faisait partie du circuit des salles de spectacles de la région et accueillait les grands noms.

Je suis devenu membre du Club Richelieu Rouyn-Noranda en 1975. J'en suis devenu le préident en 1985 - 86 et président du Congrès de district en 1987. C'est moi aussi qui ai lancé, avec la collaboration de 3 ou 4 mordus, la première foire du livre de l'Abitibi-Témiscamingue ( aujourd'hui le salon du livre ), le seul salon itinérant au Québec. J'en ai été le président pendant sept ans ( 1978 - 86 ) et l'un des membres fondateurs de l'Association des salons du livre du Québec. J'ai aussi été membre du conseil d'administration du prix littéraire de l'Abitibi-Témiscamingue pendant plus de cinq ans.

Je m'adonne au golf depuis de nombreuses années après avoir été amateur de chasse et pêche. Ma trois cents Magnum avait bonne renommée. J'ai participé à la création de la ZEC Maganasipi dont je suis toujous l'un des directeurs. Je fus aussi l'un des 100 canotiers de EXPO 67 qui débarquèrent à EXPO 67 en provenance de Rouyn-Noranda.

Ce texte est en grande partie extrait d'un livre publié en 1992 ( page 267 ).

La photo ci-jointe est-elle une preuve que l'Esprit est descendu sur moi ???